12 Rue Vincent, 30240 Le Grau-du-Roi 06 28 01 44 91
Site Internet Contacter l'entreprise


Traiteur au Grau du Roi

 

Chef à domicile

Vous souhaitez offrir un repas gourmand à vos convives mais vous n’avez pas le temps de cuisiner ou vous voulez tout simplement profiter de vos amis.

Bernard Lopez, Chef à domicile, fait de vos réceptions au Grau du Roi et sa région un événement inoubliable. Pour chaque occasion, il a le menu ou le buffet qui ravira vos convives.

Une occasion particulière se doit d’être une expérience inoubliable pour vos invités comme pour vous-même. C’est pourquoi Bernard vous propose son expérience et vous livrera ses secrets de Chef, chez vous avec vos amis.

 

Service traiteur

Que ce soit pour vos journées de fêtes, comme les mariages, communions, baptêmes, anniversaires, banquets ou autre réception, le Service traiteur de Chef Bernard répond à tous styles d’évènement.

Sans rien perdre sur la qualité de la prestation, le Service traiteur de Chef Bernard adapte votre demande et vous propose des menus sur mesure en fonction de vos souhaits, goûts, et particularités, pour faire de votre événement un moment unique.

 

Cours de cuisine

Vous souhaitez apprendre des trucs et astuces de chef et découvrir de nouvelles recettes originales ?

Nouez votre tablier et participez, dans une ambiance conviviale, à des cours de cuisine animés par un chef cuisinier.

 

Objectif Gard Toute l'actualité gardoise

  • ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine
    le 19/05/2024 à 10:00

    <p><figure class="image"> <img src="https://medias.objectifgard.com/api/v1/images/view/6649c4a05bb2c662253da41c/article/image.jpg" alt=""> </figure></p> <p><b>Temp&ecirc;te &agrave; venir ?</b> En 2023, un sympathisant de l'Alliance anticorrida a mis en ligne un texte visant &agrave; demander un examen approfondi aupr&egrave;s de la chambre r&eacute;gionale des comptes (CRC) concernant les soutiens publics &agrave; la corrida pour comprendre comment ces ressources sont utilis&eacute;es, et si elles r&eacute;pondent v&eacute;ritablement aux besoins de la collectivit&eacute;. Les magistrats avaient r&eacute;pondu favorablement et annon&ccedil;aient un contr&ocirc;le en 2024. Selon nos informations, l&rsquo;enqu&ecirc;te a bien d&eacute;but&eacute;. Le maire de N&icirc;mes et son directeur g&eacute;n&eacute;ral des services ont re&ccedil;u les &eacute;quipes de la CRC, il y a quelques jours, pour r&eacute;pondre aux interrogations concernant la d&eacute;l&eacute;gation de service public au sujet de la tauromachie. Un march&eacute; depuis des ann&eacute;es entre la Ville et Simon Casas Production. Ce dernier a d&rsquo;ailleurs aussi &eacute;t&eacute; interrog&eacute; jeudi dernier, durant toute la matin&eacute;e, pour apporter des r&eacute;ponses concernant les m&eacute;canismes de financement de son entreprise par la municipalit&eacute; n&icirc;moise. Enfin, les magistrats ont aussi profit&eacute; de leur visite dans la capitale du Gard pour en savoir plus sur le financement de N&icirc;mes m&eacute;tropole vis-&agrave;-vis du monde tauromachique. Deux sujets &eacute;taient sur la table. D&rsquo;abord, l&rsquo;achat de places de corridas &agrave; chaque feria. Puis, les subventions vers&eacute;es par l&rsquo;Agglo aux associations en lien direct ou indirect avec le monde taurin. Apr&egrave;s le pr&eacute;sident Franck Proust, c&rsquo;est Ga&euml;l Dupret, maire de Sernhac et conseiller communautaire d&eacute;l&eacute;gu&eacute; aux Traditions, qui devra aussi se rendre disponible prochainement afin que les enqu&ecirc;teurs puissent obtenir des &eacute;l&eacute;ments concrets sur la gestion de ce dossier par la M&eacute;tropole. M&ecirc;me si ce contr&ocirc;le r&eacute;pond &agrave; une n&eacute;cessit&eacute; de transparence sur le financement du monde taurin, ces divers entretiens suscitent des inqui&eacute;tudes dans la ville. Du c&ocirc;t&eacute; de l&rsquo;Agglo, on minimise : &laquo; <i>N&icirc;mes m&eacute;tropole ach&egrave;te cinq places par spectacle, on est tr&egrave;s loin des d&eacute;penses de l&rsquo;ancien mandat. </i>&raquo; &Agrave; la mairie, on rappelle que ces contr&ocirc;les sont r&eacute;alis&eacute;s aupr&egrave;s de toutes les places taurines et pas seulement dans la capitale du Gard. Qu&rsquo;il y ait une d&eacute;l&eacute;gation ou une r&eacute;gie municipale. &laquo; <i>Il est bon de rappeler que la corrida pendant des ann&eacute;es &eacute;tait inscrite au patrimoine immat&eacute;riel de la France. Il y a d&rsquo;un c&ocirc;t&eacute; les d&eacute;penses, mais il faut aussi regarder les retomb&eacute;es &eacute;conomiques importantes qu&rsquo;elle g&eacute;n&egrave;re. Il serait donc int&eacute;ressant que les magistrats sollicitent aussi les offices de tourisme</i> &raquo;, glisse un &eacute;lu de la ville. Quelles seront les conclusions de la chambre r&eacute;gionale des comptes ? Difficile encore de le savoir, mais cette enqu&ecirc;te pourrait bousculer un ordre &eacute;tabli. Encore plus cette ann&eacute;e, puisqu'&agrave; N&icirc;mes, le prochain march&eacute; public pour la gestion des spectacles taurins se joue actuellement&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Ils ne garderont pas les toros ensemble&hellip;</b> Alors que c&rsquo;&eacute;tait une tradition, pour cette &eacute;dition 2024 de la feria de Pentec&ocirc;te, Franck Proust et Julien Plantier n&rsquo;assisteront pas &agrave; une corrida c&ocirc;te &agrave; c&ocirc;te. Les deux hommes, qui se saluent encore dans les rues de N&icirc;mes, ont rompu le dialogue, particuli&egrave;rement sur l&rsquo;avenir et la succession de Jean-Paul Fournier. Il faut dire que les &eacute;quipes qui les entourent font monter la pression et rien ne permet, &agrave; ce stade, d&rsquo;imaginer une r&eacute;conciliation sans que l&rsquo;un ou l&rsquo;autre ne c&egrave;de un peu de terrain. Pour assurer une candidature &agrave; Droite, il est &eacute;vident que les deux &eacute;lus vont devoir trouver le temps de se reparler. Car plus les jours passent, et plus les traces de la discorde deviendront ind&eacute;l&eacute;biles&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Proust favori ?&nbsp;</b>Peut-&ecirc;tre que le pr&eacute;sident de N&icirc;mes m&eacute;tropole n&rsquo;estime pas qu&rsquo;il y a n&eacute;cessit&eacute; &agrave; rouvrir le dialogue tant que son &eacute;l&egrave;ve politique ne retrouve pas la raison. &laquo; <i>Franck Proust a tout donn&eacute; &agrave; Julien Plantier, il en est sacr&eacute;ment remerci&eacute; aujourd&rsquo;hui&hellip; </i>&raquo;, explique un proche de l&rsquo;homme fort du Colis&eacute;e. Selon ce dernier, le match n&rsquo;a pas &agrave; avoir lieu, puisque Franck Proust est le successeur l&eacute;gitime du maire de N&icirc;mes. Il a raison au moins sur un point : les ann&eacute;es aux c&ocirc;t&eacute;s de Jean-Paul Fournier plaident pour lui. Dans la victoire comme dans la d&eacute;faite. Un autre &eacute;l&eacute;ment est venu appuyer cette conviction profonde : l&rsquo;engouement pendant la feria et ses rencontres en ville, o&ugrave; bon nombre d&rsquo;habitants, de militants, de commer&ccedil;ants l&rsquo;ont assur&eacute; de leur soutien. Plusieurs personnalit&eacute;s &eacute;conomiques, m&eacute;dicales et sportives ont aussi d&eacute;jeun&eacute; ou d&icirc;n&eacute; avec Franck Proust. Et sont toutes unanimes sur sa capacit&eacute; &agrave; reprendre le flambeau dans la continuit&eacute; du patron de la rue Dor&eacute;e. Enfin, la rumeur d&rsquo;un sondage sous le manteau, qui donnerait une large avance au pr&eacute;sident de la M&eacute;tropole, a fini par enterrer toute comp&eacute;tition. Reste &agrave; savoir comment Julien Plantier et son entourage vont accepter de se plier &agrave; cette marche forc&eacute;e ? Les prochains mois seront terribles&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Le retour en force ? </strong>Au Parti socialiste de N&icirc;mes, un nom se fait de plus en plus remarquer, celui du patron de la section : Nicolas Nadal. Apr&egrave;s la r&eacute;v&eacute;lation de son d&eacute;part du Grau-du-Roi pour N&icirc;mes par<em> Objectif Gard,</em> de nombreux acteurs de gauche se demandent quelle est la carte que le socialiste souhaite jouer en 2026 ? Pour le moment, il soutient Vincent Bouget, le secr&eacute;taire d&eacute;partemental communiste, pour prendre la t&ecirc;te d&rsquo;une liste d&rsquo;union. Mais il compte tr&egrave;s clairement vendre ch&egrave;rement la peau du PS. Pour cela, Nicolas Nadal multiplie les initiatives. Un d&eacute;bat avec le maire de Montpellier sur les transports gratuits et un projet &agrave; venir sur la s&eacute;curit&eacute; &agrave; N&icirc;mes. Surtout, depuis le d&eacute;but de la Feria, tout le monde est agr&eacute;ablement surpris par sa forte pr&eacute;sence &agrave; tous les &eacute;v&egrave;nements et lieux &agrave; la mode. Le Prol&eacute; bien s&ucirc;r, mais aussi &agrave; la soir&eacute;e Gard Tourisme au Ciel de N&icirc;mes o&ugrave; il n&rsquo;a pas h&eacute;sit&eacute; &agrave; prendre la pose avec Vincent Bouget et la pr&eacute;sidente du Conseil d&eacute;partemental du Gard, Fran&ccedil;oise Laurent-Perrigot. &laquo; <em>Nicolas ne veut pas forc&eacute;ment &ecirc;tre le prochain maire de N&icirc;mes, mais il travaille &agrave; convaincre. Sa section enregistre de nombreuses adh&eacute;sions, il y a tr&egrave;s clairement une dynamique, on le compare m&ecirc;me &agrave; Micha&euml;l Delafosse</em> &raquo; s&rsquo;emballe un conseiller d&eacute;partemental. Reste &agrave; savoir comment Pierre Jaumain vit l&rsquo;ascension de son coll&egrave;gue ? &laquo; <em>&Ecirc;tre le premier f&eacute;d&eacute;ral du PS dans le Gard ne fait pas une l&eacute;gitimit&eacute;. Nicolas effectue un travail de terrain abandonn&eacute; depuis longtemps par les socialistes. Il pourrait cr&eacute;er la surprise&hellip; </em>&raquo;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Chut. </b>Lundi 13 mai dernier, a &eacute;t&eacute; inaugur&eacute; le restaurant Simone en plein centre-ville de N&icirc;mes. Un nouvel &eacute;tablissement &agrave; la mode sur le square de la Couronne. Pour l&rsquo;ouverture, une foule immense &eacute;tait r&eacute;unie. Franck Proust, pr&eacute;sident de N&icirc;mes m&eacute;tropole, avait la banane, lui qui est &agrave; l&rsquo;origine du projet. Depuis le top d&eacute;part de la feria, la bodega de Simone fait aussi le plein : Antoine Petit-Pical, Daniel Ubeda et leur troisi&egrave;me associ&eacute; n&rsquo;auraient pas imagin&eacute; ce succ&egrave;s si rapide. Sauf que ce bon d&eacute;marrage n&rsquo;est pas au go&ucirc;t de tous. Dans le bureau du maire, certains &eacute;lus hostiles au patron de l&rsquo;Agglo n&rsquo;h&eacute;sitent pas &agrave; dire tout le mal qu&rsquo;ils pensent de ce nouvel &eacute;tablissement. Jusqu&rsquo;&agrave; remettre en cause la probit&eacute; des dirigeants, amis de Franck Proust. Derni&egrave;rement, c&rsquo;est la police municipale qui a &eacute;t&eacute; invit&eacute;e &agrave; intervenir sur place pour demander de faire moins de bruit&hellip; Que tout le monde se rassure, d&egrave;s la semaine prochaine, le lieu va reprendre un rythme plus classique en semaine avec restaurant et bar &agrave; vins. Sauf le week-end o&ugrave; la musique devrait continuer &agrave; retentir lors des soir&eacute;es endiabl&eacute;es&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Renouveau. </b>Comme vous venez de le lire, avec l&rsquo;arriv&eacute;e de Simone, c&rsquo;est une nouvelle page qui s&rsquo;ouvre pour le square de la Couronne. Un autre &eacute;tablissement a ferm&eacute; r&eacute;cemment, il s&rsquo;agit du restaurant Le W sous la direction de la figure n&icirc;moise Alain Moula. Ce dernier est d&rsquo;ailleurs d&eacute;j&agrave; de retour aux affaires, il a repris en main le D&eacute;-K-L&eacute;, rue de la Madeleine. Selon nos informations, son ancien &eacute;tablissement ne restera pas ferm&eacute; tr&egrave;s longtemps. Un autre restaurant devrait bient&ocirc;t s&rsquo;installer &agrave; la place du W. Un restaurateur bien connu &agrave; N&icirc;mes est sur les rangs. Apr&egrave;s quelques travaux, l&rsquo;ouverture pourrait m&ecirc;me se faire d'ici quelques semaines&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>S&eacute;curit&eacute; &agrave; la n&icirc;moise. </b>Dans le cadre du contrat de s&eacute;curit&eacute; int&eacute;gr&eacute;e sign&eacute; il y a quelques semaines entre l&rsquo;&Eacute;tat et la ville de N&icirc;mes, il est pr&eacute;vu la cr&eacute;ation d&rsquo;une brigade des transports, forte de 12 effectifs. Cette nouvelle &eacute;quipe entrera en fonction le 1ᵉʳ janvier 2025 et sera d&eacute;volue &agrave; la zone urbaine n&icirc;moise. Pour la mise en route, Franck Proust s&rsquo;est d&eacute;plac&eacute; &agrave; Paris cette semaine afin d&rsquo;&eacute;changer avec les &eacute;quipes du ministre de l&rsquo;Int&eacute;rieur, G&eacute;rald Darmanin. Une r&eacute;union technique pour aborder surtout l&rsquo;organisation avec le nouvel op&eacute;rateur de transports Keolis. &laquo; <i>&Agrave; Beauvau, Franck Proust a retrouv&eacute; quelques connaissances, notamment des anciens R&eacute;publicains. Appr&eacute;ci&eacute;, le pr&eacute;sident de N&icirc;mes m&eacute;tropole est aujourd&rsquo;hui un v&eacute;ritable atout pour la majorit&eacute; pr&eacute;sidentielle &agrave; N&icirc;mes. Ce recrutement de 12 nouveaux policiers dans la capitale du Gard n&rsquo;est pas compl&egrave;tement innocent aux bonnes relations entretenues entre le ministre de l&rsquo;Int&eacute;rieur et le N&icirc;mois</i> &raquo;, raconte un proche du pr&eacute;sident de N&icirc;mes m&eacute;tropole.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>La fin de la gratuit&eacute; ?</strong> Les discussions d&eacute;marrent &agrave; gauche sur le programme d&rsquo;union pour N&icirc;mes dans deux ans. Premi&egrave;re accroche : la gratuit&eacute; des transports. Alors que les communistes souhaitent mettre en &oelig;uvre cette proposition &agrave; l&rsquo;arriv&eacute;e au pouvoir, chez les socialistes, c&rsquo;est un tout autre son de cloche. &laquo; <em>On ne peut pas faire r&ecirc;ver les gens si nous ne prenons pas en compte le r&eacute;el </em>&raquo;, glisse un des acteurs des n&eacute;gociations. Aussi, le PS propose plut&ocirc;t une offre de mont&eacute;e en puissance sur les six ann&eacute;es de mandat en d&eacute;butant d&rsquo;abord par la gratuit&eacute; pour les moins de 18 ans. Autre volont&eacute; : am&eacute;liorer l&rsquo;offre actuelle &agrave; destination du troisi&egrave;me &acirc;ge qui b&eacute;n&eacute;ficiera de la gratuit&eacute; des transports uniquement &agrave; partir de 70 ans en septembre prochain. Dans les prochaines semaines, le communiste Jean-Luc Gibelin, vice-pr&eacute;sident aux Transports de la R&eacute;gion Occitanie, devrait participer &agrave; une r&eacute;union de travail &agrave; N&icirc;mes. Il r&eacute;ussira surement &agrave; trouver le point d&rsquo;&eacute;quilibre&hellip;</p> <p style="text-align:start; text-indent:0px; -webkit-text-stroke-width:0px; margin-bottom:11px">&nbsp;</p> <p><b>Les folles soir&eacute;es de l&rsquo;Imp&eacute;. </b>La soir&eacute;e du BTP &agrave; la Maison Albar &ndash; Imp&eacute;rator n&rsquo;a pas &eacute;t&eacute; de tout repos. Comme chaque ann&eacute;e, un monde fou s&rsquo;est press&eacute; pour faire la f&ecirc;te. Plusieurs personnalit&eacute;s &eacute;conomiques et politiques &eacute;taient au rendez-vous. Et forc&eacute;ment, la CCI Gard. Valentine Wolber, qui vient de quitter la chambre consulaire, a peu go&ucirc;t&eacute; de se retrouver nez &agrave; nez avec un certain collaborateur de la CCI Occitanie. La personne m&ecirc;me qui lui a signifi&eacute; quelques jours plus t&ocirc;t son d&eacute;part. Le ton serait rapidement mont&eacute; jusqu&rsquo;&agrave; ce que le pr&eacute;sident de la CCI d&eacute;partementale, &Eacute;ric Giraudier, intervienne pour siffler la fin de la r&eacute;cr&eacute;ation. Cet incident aurait pu passer inaper&ccedil;u si tout cela s&rsquo;&eacute;tait d&eacute;roul&eacute; dans le calme. Mais semble-t-il que les esprits &eacute;taient suffisamment &eacute;chauff&eacute;s, probablement par la passion de la feria, pour que tout le monde assiste &agrave; une v&eacute;ritable sc&egrave;ne surr&eacute;aliste&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Assaf : on remet &ccedil;a ?</b> Maintenant que le maintien est assur&eacute; pour le N&icirc;mes Olympique en national, tous les yeux sont riv&eacute;s sur Rani Assaf, le pr&eacute;sident. Vendra, vendra pas ? La r&eacute;ponse est d&eacute;j&agrave; connue dans l&rsquo;entourage du patron des Crocos. &laquo; <i>Il n&rsquo;y a pas de repreneur s&eacute;rieux, et quand bien m&ecirc;me, il n'y a aucune raison objectivement de vendre alors que le club est en National</i> &raquo;, explique un proche du pr&eacute;sident. Alors, tous les moyens sont mis actuellement pour assurer la continuit&eacute; d&rsquo;Adil Hermach. &laquo; <i>On va s&rsquo;appuyer sur l&rsquo;exemple de l&rsquo;Olympique Lyonnais pour faire entendre raison &agrave; la FFF, recruter quelques joueurs strat&eacute;giques et tenter de remonter en Ligue 2. C&rsquo;est une saison blanche dans l&rsquo;esprit de Rani Assaf. Il a le budget pour continuer une saison de plus en National et a compris que son &eacute;loignement quotidien du club avait du bon. </i>&raquo; Reste l&rsquo;&eacute;pineuse question du recrutement d&rsquo;un pr&eacute;sident d&eacute;l&eacute;gu&eacute;. &laquo; <i>Il s&rsquo;y refusait jusque-l&agrave;. D&eacute;sormais, l&rsquo;id&eacute;e fait son chemin.</i> &raquo; Les prochaines semaines pourraient l&rsquo;&eacute;clairer&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Petits papiers et grandes repr&eacute;sailles ?</b> L&rsquo;ex-d&eacute;put&eacute;e Fran&ccedil;oise Dumas n&rsquo;a pas encore abattu toutes ses cartes. Malgr&eacute; sa d&eacute;faite en 2022, elle est rest&eacute;e suffisamment proche d&rsquo;Emmanuel Macron pour compter encore dans l&rsquo;&eacute;chiquier local de la majorit&eacute; pr&eacute;sidentielle. Cette semaine, pour ceux qui en doutaient encore, elle vient d&rsquo;obtenir un retour en gr&acirc;ce inesp&eacute;r&eacute; en &eacute;tant nomm&eacute;e, directement par le chef de l&rsquo;&Eacute;tat, pr&eacute;sidente de la Commission nationale ind&eacute;pendante de reconnaissance et de r&eacute;paration des pr&eacute;judices subis par les harkis. Dans le cadre du remplacement de l'ancien ministre Jean-Marie Bockel, et de fa&ccedil;on protocolaire, elle va &ecirc;tre re&ccedil;ue d&eacute;but juin par le Premier ministre Gabriel Attal. Fran&ccedil;oise Dumas sera ensuite invit&eacute;e &agrave; tous les &eacute;v&egrave;nements importants et c&eacute;r&eacute;monies en lien avec sa commission. &laquo; <i>Val&eacute;rie Rouverand et J&eacute;r&ocirc;me Talon ont tout fait pour la tuer apr&egrave;s sa d&eacute;faite il y a deux ans, ils en ont pour leur argent. Sans elle, ils ne sont rien. Et elle va leur faire payer d'ici &agrave; 2026</i> &raquo;, pense savoir un ami rest&eacute; proche de la N&icirc;moise&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>Faites vos jeux.</b> Difficile de savoir ce que la Macronie a l&rsquo;intention de faire &agrave; N&icirc;mes en 2026. Mais une chose est s&ucirc;re, comme le rappelle une c&eacute;l&egrave;bre &eacute;mission TV revenue ces derni&egrave;res semaines, &laquo; m&eacute;fiez-vous des apparences &raquo;. Les premiers rendez-vous parisiens, les &eacute;changes entre les t&eacute;nors de la Droite et du Centre risquent de laisser beaucoup de plumes. &laquo; <i>Rien n&rsquo;est d&eacute;cid&eacute; et m&ecirc;me si Val&eacute;rie Rouverand aura son mot &agrave; dire, elle ne d&eacute;cidera de rien &agrave; Paris lors de la commission d&rsquo;investiture </i>&raquo;, indique une source &agrave; l&rsquo;Assembl&eacute;e nationale. Entre Horizons, le Modem et Renaissances, le jeu est tr&egrave;s ouvert. &laquo; <i>Yvan Lachaud joue de toute son influence, Fran&ccedil;oise Dumas roule pour Franck Proust et des proches de Julien Plantier pensent pouvoir aussi imposer leur musique.</i> &raquo; Reste &agrave; savoir qui a le plus &agrave; perdre ou &agrave; gagner ? R&eacute;pondre &agrave; cette question permet d&rsquo;avoir un d&eacute;but de r&eacute;ponse&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p><b>La Pucelle enflamme les esprits. </b>&Agrave; l&rsquo;occasion de la f&ecirc;te nationale de Jeanne d&rsquo;Arc et du patriotisme, Franck Proust aux c&ocirc;t&eacute;s de Richard Tib&eacute;rino et Valentine Wolber a d&eacute;pos&eacute; une gerbe devant la statue de l&rsquo;h&eacute;ro&iuml;ne, place des Carmes. Une photo immortalisant cette c&eacute;r&eacute;monie a fait tousser en mairie, consid&eacute;rant que Jeanne d&rsquo;Arc &eacute;tait aujourd&rsquo;hui davantage associ&eacute;e &agrave; l&rsquo;extr&ecirc;me-droite qu&rsquo;&agrave; la droite r&eacute;publicaine. &laquo; <i>Jean-Paul Fournier ne s&rsquo;est m&ecirc;me pas d&eacute;plac&eacute;. On peut s&rsquo;interroger sur le message que souhaite envoyer le pr&eacute;sident de N&icirc;mes m&eacute;tropole </i>&raquo;, explique un &eacute;lu municipal rappelant &laquo; <i>la pr&eacute;sence de Franck Proust lors des manifestations contre le mariage pour tous ou encore sa position ambigu&euml; &agrave; Bruxelles il y a quelques ann&eacute;es sur les th&eacute;rapies de conversion </i>&raquo;. Rappelons que cette f&ecirc;te s&rsquo;est traditionnellement toujours d&eacute;roul&eacute;e en pr&eacute;sence de Jean-Paul Fournier, maire de N&icirc;mes et de ses adjoints. Franck Proust, &agrave; l&rsquo;&eacute;poque premier adjoint et d&eacute;put&eacute; europ&eacute;en, a toujours &eacute;t&eacute; aux c&ocirc;t&eacute;s du maire. Enfin, m&ecirc;me si l&rsquo;image de Jeanne d&rsquo;Arc a &eacute;t&eacute; r&eacute;cup&eacute;r&eacute;e d&rsquo;abord par l'Action fran&ccedil;aise, puis par Jean-Marie Le Pen, elle est loin probablement de la v&eacute;ritable Jeanne d'Arc, mondialement connue comme un symbole de courage et de libert&eacute;.</p>

  • GARD Cévennes Tourisme lance son premier catalogue
    le 19/05/2024 à 09:31

    <p>&Agrave; travers ses activit&eacute;s quotidiennes, l&rsquo;office de tourisme C&eacute;vennes Tourisme est en contact r&eacute;gulier avec de nombreux artisans et producteurs locaux (agriculture, viticulture, cosm&eacute;tique&hellip;) partenaires. Il&nbsp;collabore d&eacute;j&agrave; avec bon nombre d&rsquo;entre eux pour valoriser leurs offres et proposer leurs cr&eacute;ations et produits. Forts de cette proximit&eacute; et des &eacute;changes qu'il peut entretenir avec ces acteurs, l'office de tourisme &eacute;tablit le constat que bien des restaurateurs et h&eacute;bergeurs touristiques recherchent des produits locaux, sans pour autant avoir le temps&nbsp;pour identifier les ressources locales.</p> <p>C&rsquo;est la raison pour laquelle C&eacute;vennes Tourisme a voulu cr&eacute;er ce catalogue, en lien avec le Plan alimentaire territorial port&eacute; par Al&egrave;s Agglom&eacute;ration : pour mettre en relation plus facilement cr&eacute;ateurs et producteurs avec toute une client&egrave;le professionnelle. Exclusivement r&eacute;serv&eacute; aux partenaires C&eacute;vennes Tourisme, ce catalogue a pour but de faire d&eacute;couvrir la production locale et portraits de 33 passionn&eacute;s qui ont bien voulu jouer le jeu et proposer des tarifs pr&eacute;f&eacute;rentiels, de mani&egrave;re &agrave; encourager les &eacute;changes en circuits courts.&nbsp;</p>

  • NÎMES 7 anti-corrida interpellés
    le 19/05/2024 à 08:29

    <p>7 militants anti-corrida ont &eacute;t&eacute; arr&ecirc;t&eacute;s hier samedi, pr&egrave;s des ar&egrave;nes, et plac&eacute;s en garde &agrave; vue. Il&nbsp;est reproch&eacute; &agrave; ces personnes une &quot;participation &agrave; une manifestation interdite&quot;. Une dame, &quot;pasioniara&quot; de la cause des &quot;anti-corrida&quot; a &eacute;t&eacute; interpell&eacute;e, comme un homme &eacute;galement habitu&eacute; du &quot;pav&eacute;&quot; gardois. 6 ont &eacute;t&eacute; rel&acirc;ch&eacute;s ce dimanche matin avec d'&eacute;ventuelles suites judiciaires qui seront d&eacute;cid&eacute;es plus tard. Seul un homme qui &eacute;tait en &eacute;tat d'alcool&eacute;mie est encore en garde &agrave; vue ce dimanche matin.</p>

  • GARD Découvrez le programme complet de la Fête de la nature
    le 19/05/2024 à 08:01

    <p>Du 22 au 26 mai, la F&ecirc;te de la nature, le plus grand &eacute;v&egrave;nement annuel fran&ccedil;ais c&eacute;l&eacute;brant le monde vivant dans sa richesse et sa diversit&eacute;, met en lumi&egrave;re un programme vari&eacute; de pr&egrave;s de 10 000 animations gratuites sur plus de 2 000 lieux partout en France. Rep&eacute;rez d&egrave;s maintenant les animations pr&egrave;s de chez vous sur fetedelanature.com. Et profitez-en, sortez, respirez l'air frais du printemps, profitez des chants des oiseaux, des couleurs et des senteurs de l&rsquo;herbe, des fleurs et des insectes. Faites-vous plaisir en retrouvant le go&ucirc;t de toute cette vie qui nous entoure !</p> <p>Une biodiversit&eacute; fragile, menac&eacute;e, que beaucoup souhaitent prot&eacute;ger. Mais comment agir si les modes de vie deviennent de plus en plus urbain, si la surexposition aux &eacute;crans &eacute;loigne de la vie des for&ecirc;ts, des ruisseaux, des bords de chemin ? Comment retrouver une familiarit&eacute; avec la nature ? C&rsquo;est l&agrave; que la F&ecirc;te de la nature prend tout son sens, en proposant des animations gratuites - une condition essentielle pour figurer dans le programme officiel sur fetedelanature.com - et ouvertes &agrave; tous en pleine nature. Cette c&eacute;l&eacute;bration offre l&rsquo;opportunit&eacute; de reprendre contact avec la diversit&eacute; du monde vivant, en compagnie de naturalistes qui aideront leurs publics &agrave; red&eacute;couvrir ce que beaucoup ont perdu l&rsquo;habitude de regarder.</p> <p>La F&ecirc;te de la nature propose des rencontres et des animations dans des espaces naturels prot&eacute;g&eacute;s ou simplement soigneusement g&eacute;r&eacute;s par les collectivit&eacute;s ou les entreprises qui en ont la responsabilit&eacute;, mais aussi dans des rues, parcs et jardins des villes et villages, des h&ocirc;pitaux, des r&eacute;sidences pour personnes &acirc;g&eacute;es, dans les cours des &eacute;coles, les exploitations agricoles soucieuses de se passer de pesticides, les jardins que les propri&eacute;taires sont fiers d&rsquo;avoir rendu plus naturels&hellip;Et, pour ouvrir aussi la F&ecirc;te &agrave; ceux qui sont, plus que d&rsquo;autres, priv&eacute;s de nature, des temps seront d&eacute;di&eacute;s aux personnes plac&eacute;es sous main de justice dans le cadre d&rsquo;un partenariat avec l&rsquo;Administration p&eacute;nitentiaire.</p> <p>Des entr&eacute;es th&eacute;matiques proposent de partager un pique-nique p&eacute;dagogique, regarder la nature d&rsquo;un autre &oelig;il, d&eacute;couvrir les espaces naturels prot&eacute;g&eacute;s, donner un coup de pouce &agrave; la science naturaliste, visiter le jardin des ses voisins, vivre la nature la nuit, faire connaissance avec la nature en ville, participer &agrave; un atlas de la biodiversit&eacute; communale, &eacute;couter les sons de la nature ou encore explorer les milieux naturels humides.</p> <p>L&rsquo;ensemble du programme 2024 est consultable sur <u><strong><a href="https://fetedelanature.com/programme-complet">https://fetedelanature.com/programme-complet</a></strong></u></p>

  • SANTÉ L’intégralité des pharmacies de garde ce lundi 20 mai 2024 dans le Gard
    le 19/05/2024 à 07:01

    <p>Pour les gardes de nuit, il convient de contacter au pr&eacute;alable le commissariat central situ&eacute; &agrave; N&icirc;mes : 04.66.27.30.00. Pour toute confirmation, merci de contacter le RESOGARDES au 3237.</p> <p><strong>Secteur N&icirc;mes</strong></p> <p>Grande pharmacie N&icirc;mes Sud</p> <p>1755, Avenue Pierre Mend&egrave;s France, 30000 N&icirc;mes</p> <p>04 66 29 06 80</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Al&egrave;s Grande Couronne</strong></p> <p>Pharmacie de Mons</p> <p>53, Route de C&eacute;las, 30340 Mons</p> <p>04 66 83 14 14</p> <p><br /> <br /> <strong>Secteur Al&egrave;s Petite Couronne</strong></p> <p>Pharmacie de la Pyramide</p> <p>36, Avenue du Ch&acirc;teau, 30380 Saint-Christol-l&egrave;s-Al&egrave;s</p> <p>04 66 60 90 13</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Bagnols-sur-C&egrave;ze</strong></p> <p>Pharmacie du Champ de Mars</p> <p>43, Rue Charles Mengailhou, 30130 Pont-Saint-Esprit</p> <p>04 66 39 16 81<br /> <br /> <br /> <strong>Secteur Uz&egrave;s</strong></p> <p>Pharmacie de la Mairie</p> <p>8, Place Albert 1er, 30700 Uz&egrave;s</p> <p>04 66 22 11 20</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Saint-Gilles / Vauvert</strong></p> <p>Pharmacie Centrale Potavin</p> <p>11 Rue de la R&eacute;publique, 30800 Saint-Gilles</p> <p>04 66 87 31 94</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Beaucaire</strong></p> <p>Pharmacie d&rsquo;Ugernum</p> <p>495, Rue de N&icirc;mes, 30300 Beaucaire</p> <p>04 66 59 18 71</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Aigues-Mortes / Grau-du-Roi</strong></p> <p>Pharmacie des Sables</p> <p>91, Chemin du Mas d'Avon, 30220 Aigues-Mortes</p> <p>04 66 53 83 09</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Gardonnenque</strong></p> <p>Pharmacie des Sablas</p> <p>Centre commercial Les Sablas, Rte d'Al&egrave;s, 30700 Montaren-et-Saint-M&eacute;diers</p> <p>04 66 22 66 89</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Roquemaure</strong></p> <p>Pharmacie de Laudun</p> <p>206, Rue de la R&eacute;publique, 30290 Laudun-l'Ardoise</p> <p>04 66 79 44 13</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Secteur Vaunage / Vistrenque</strong></p> <p>Pharmacie des Salicornes</p> <p>4, Rue des Courlis, 30470 Aimargues</p> <p>04 66 88 00 91</p> <p>&nbsp;</p> <p><br /> <strong>Secteur le Vigan / Sauve</strong></p> <p>Pharmacie Fabre-Dumas</p> <p>16, Place de la Canourgue, 30170 Saint-Hippolyte-du-Fort</p> <p>04 66 77 20 14</p> <p>Pharmacie Principale</p> <p>11, Place du Quai, 30120 Le Vigan</p> <p>04 67 81 03 63</p> <p><br /> <br /> <strong>Secteur Anduze</strong></p> <p>Pharmacie Boisset et Gaujac</p> <p>217, Route d'Anduze, 30140 Boisset-et-Gaujac</p> <p>04 66 61 74 06<br /> &nbsp;</p> <p><strong>Secteur G&eacute;nolhac-Villefort</strong></p> <p>Pharmacie de la R&eacute;gordane</p> <p>13, Avenue&nbsp;de la Lib&eacute;ration, 30450 G&eacute;nolhac</p> <p>04 66 61 10 71</p>


Site Internet Lien de visite
Réseaux sociaux Lien de visite
Téléphone 1 06 28 01 44 91
Type d’entreprise Micro-entrepreneur
Immatriculation Lien de visite
Code APE/NAF 5621Z Services des traiteurs
Effectif aucun salarié
Horaires

Disponible sur Rendez-Vous

Prestations

Organisation de tous événements
Traiteur pour mariage et anniversaires
Traiteur à domicile, cocktail dînatoire
Buffet dînatoire froid et chaud
Repas d'affaire, plateau repas
Cours de cuisine, location de salles

Produits

Plats de viandes
Produits de la mer
Tapas, apéritifs et desserts
Barbecues au feu de bois

Pays France
Région Occitanie
Distance 917 Km
Adresse 12 Rue Vincent, 30240 Le Grau-du-Roi
Catégorie
Mots-clés      
  1. Lauriane à écrit le 19/10/2016 08:11:

    Une expérience à renouveler et partager. J’ai fait appel au chef Bernard pour le baptême de ma fille. Nous étions une centaine. L’apéritif était aussi beau que bon. Il a eu un effet magique notamment grâce à sa plancha et ses mets délicieusement préparés. Un repas succulent Je le recommande vivement. Il est très à l’écoute de nos attentes, de nos besoins et, de notre budget.